+33 629 188 923 (France)

Situé à Paris, Symbio cherche les moyens de réduire les émissions de gaz à effet de serre, pour améliorer la qualité de l’air et développer l’énergie renouvelable. Ainsi, depuis 2010, Symbio développe et commercialise des piles à combustible. En effet, en mars 2013 un accord entre Symbio et Renaud a été signé, engendrant la production de plusieurs modèles dotés de cette technologie, notamment la kangoo ZE H2 en 2014. Depuis, Symbio a signé de nouveaux accords et devient une co-entreprise avec Michelin et Faurecia. Aujourd’hui, ces piles hydrogènes garantissent aux véhicules électriques à batterie une autonomie doublée et un temps de recharge de quelques minutes seulement. Déjà plus de 200 véhicules sont dotés de ses piles et ont parcouru plus de 3 millions de kilomètres. Ces piles peuvent générer entre 5 et 300kW et peuvent ainsi s’adapter à tous types de véhicules, allant des petites citadines légères, aux gros véhicules de manutentions ou miniers, en passant par les trains et les bateaux.

               Symbio répond aux attentes et aux préoccupations des gestionnaires de flottes car il est possible de doter des véhicules de piles zéro émission sans définir un nouveau schéma opérationnel. Elle répond aussi à ceux des constructeurs en offrant une large proposition de versions de piles, disponibles pour tous types de véhicules.

               Symbio aspire à devenir le leader mondial de la mobilité à énergie hydrogène pour tous véhicules doté de ce système. Ils s’engagent donc à maîtriser la courbe de coût et mettre en place des standards automobiles de production d’ici 2023 et de réaliser 200 000 StackPack par an à partir de 2030. Actuellement trois StackPack sont présentés : le H2Motiv, une gamme complète de StackPack (Automotive), le StackPack S, destiné aux véhicules légers et les bus citadins, et le StackPack M, qui s’adresse plus aux camions de 44 tonnes et aux SUV. Ce dernier sera disponible dès 2023.